Infos diverses

La position des bras et des doigts en Highland dance

Il existe tant d’histoires si détaillées à propos de l’origine du positionnement des bras et des doigts que toutes doivent relever de la légende. Il est raisonnable de croire que la posture fut naturellement prise pour aider à l’équilibre et à l’élévation, et battre d’un claquement de doigts le bon tempo. La position utilisée aujourd’hui a été standardisée dans les années 1950 à un moment où les positions esthétiques et romantiques du ballet étaient très en vogue dans les Highlands.


Le danseur et professeur James L. MacKenzie d'Aberdeen avait trouvé un jeu de bois de cerf qu'il avait l'habitude de placer devant ses élèves en classe pour qu'ils puissent placer leurs bras dans une courbure similaire jugée être à la fois esthétiquement et physiquement la meilleure. Cette analogie pédagogique avec un animal emblématique de la beauté sauvage des Highland est devenue un symbole aujourd’hui colporté de génération en génération.


Voici, toutefois, une des histoires "légende" parmi les plus colportées :


Oups ! pas disponible !